L’ère du SEO “raisonnable” est terminé

N’est-ce pas frustrant que des concurrents qui utilisent des réseaux de sites (PBNs) vous passent devant ?

 

Surtout quand des membres de confiance, qui sont des contributeurs compétents et actifs sur le forum de Google affirment que le SEO raisonnable est inutile

(le message d’origine est plus bas)

 

Vous avez envie de donner à vos clients toutes les chances de réussir sur le long terme.

Il y a des méthodes en SEO qui sont efficaces, mais qui comportent un risque. Vous vous y refusez.

Google peut pénaliser les sites de vos clients. Tout leur business peut s’effondrer. Et le responsable ce sera … vous.

La situation est d’autant plus délicate car vous êtes cerné par 2 scénarios peu glorifiants.

1/ Vous respectez les Guidelines de Google à la lettre, comme un bon petit soldat.

Les résultats mettent énormément de temps à venir. Et encore, vous ne pointez même pas le bout de votre nez sur des requêtes concurrentielles.

Votre client s’impatiente.

Lui, le référencement naturel, white hat, black hat, il s’en contre-fiche, c’est du charabia.

Ce qu’il voit par contre, c’est la courbe de son CA qui n’évolue pas, tel un encéphalogramme plat.

2/ Vous décidez de prendre le risque de monter un PBN … et c’est le drame

Vous avez monté un petit réseau de site pour votre client.

En quelques semaines, il a gagné des positions. Tout le monde est content.

3 mois plus tard, votre client vous contacte, c’est la panique totale.

Son site à été pénalisé, il a tout perdu.

Le stress vous envahi. La responsabilité de vos actes vous met tout le poids sur les épaules.

Pas facile de faire le bon choix dans ces cas, n’est ce pas ?

 

Le SEO “raisonnable” a ses limites, vous en conviendrez.

Et malgré que vos concurrents performent grâce à un gros réseau de sites, vous savez que Google pourrait le pénaliser rapidement.

Si vous l’avez vu, et qu’ils se cachent peu, alors Google le voit, c’est obligatoire !

Et vous avez raison.

Google existe depuis des décennies, alors ce n’est pas un PBN qui va le tromper.

Tout est une question de statistiques. Google va analyser les schémas classiques de PBN, trouver les similarités, et monter un algorithme qui pénalise automatiquement les réseaux de sites.

Google attends quoi pour pénaliser les PBNs ?!

Le problème, ce sont les dommages collatéraux.

Aucuns de ses filtres anti-pbn ne pourrait être SANS RISQUE pour les personnes qui rentrent dans ces statistiques … même sans avoir monté de PBN.

Imaginez qu’un site possède certains de ces critères, alors qu’il ne possède pas de PBN. Il serait pénalisé à tort, et une vague de mécontentement serait à gérer.

Google a donc contourné ce problème avec brio.

Si les Statistiques peuvent causer des dommages collatéraux, il y a une façon de procéder qui va lui permettre de dénicher des Réseaux de sites … “sans rien faire”.

Et cette méthode semble fonctionner, car Google la décline face à de nombreux problèmes.

Et cette alternative, c’est la dénonciation.

 

Les Webmasters travaillent bénévolement pour Google

Quoi de mieux pour obtenir de la data pré-trié pour Google ?

Quoi de mieux que la dénonciation pour faire le travail de recherche à sa place ?

Google forme les Webmasters pour comprendre toutes les techniques black hat, les analyser, et les dénoncer.

Par exemple, sur cette page : https://support.google.com/webmasters/answer/93713?hl=fr

Vous allez trouver diverses informations sur :

  • Contenu généré automatiquement
  • Redirections trompeuses
  • Systèmes de liens
  • Techniques de dissimulation (cloaking)
  • Texte et liens cachés
  • Pages satellite
  • Contenu détourné
  • etc…

Et, vu les nouveaux services de dénonciations lancés par Google (https://support.google.com/business/contact/business_redressal_form?hl=en), ce doit être une façon qui leur convient.

Vous l’aurez compris, Google utilise davantage vos concurrents pour débusquer vos faux pas, que des algorithmes supra-évolué.

 

Vos concurrents sont de bons samaritains, qui adorent servir Google. La preuve en image :

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’on a mis de côté la théorie selon laquelle Google va détecter votre réseau de site en un claquement de doigt.

Aujourd’hui, on a un ennemi très clair dans cette problématique : vos concurrents.

Rankons Heureux, Pbn caché !

La solution, c’est de ne pas être vu, et pour cela, nous allons voir 5 règles pour utiliser un réseau de site, sans être repéré.

1/ Donnez une allure naturelle à vos réseaux de sites

 

La première règle d’un PBN furtif, c’est d’être “intéressant” (avec de gros guillemets).

Vous arrivez sur 2 sites.

Sur le premier, le design est basique, limite bas de gamme.

Mais vous avez fait une recherche sur Google, et ce site vous a donné la réponse. Il a un lien dans son contenu. Le lien est en rapport avec le premier site, et vous apporte un complément d’information quant à votre recherche initiale.

 

Le second site est incompréhensible.

Au bout de 3 lignes, vous vous demandez si ce n’est pas votre fils qui a écrit l’article, en sautant avec entrain sur le clavier, comme s’il sautait dans une flaque d’eau avec pour objectif vicieux de vous éclabousser un maximum.

Ce site à un lien externe.

Vous ne l’avez même pas vu, vous avez cliquez sur “précédent” bien trop rapidement.

Mettez vous à la place d’une personne chargé du Spam chez Google.

Votre réseau de site à été signalé.

La personne en charge de votre dossier se rends sur le site numéro 1. Pas très sexy en effet, mais il réponds à l’utilisateur, apporte de la valeur.

Que peut t’il dire ?!

Sûrement peu de choses. C’est une page naturelle, qui apporte de la valeur, contrairement au second, qui se fera sûrement pénaliser.

Mais, en plus d’être naturel, votre objectif est d’être moins facile à débusquer. C’est pour cette raison que …

2/ Soyez Pudique ! Bloquez les outils d’analyse de Compétition !

Vous êtes un coureur professionnel.

Vous prenez des compléments alimentaires qui boostent vos performances, et ne sont pas détectés lors du test anti dopage.

Est-ce que ça vous viendrait à l’idée d’aller voir vos concurrents et de leur expliquer “en quoi ces compléments alimentaires sont géniaux” ?

Non. C’est un avantages compétitif que vous voulez garder pour vous.

C’est pareil avec votre réseau de site. Gardez le pour vous, montrez-le le moins possible.

Et la façon de faire, c’est de bloquer les robots d’analyse de backlinks, via le htaccess.

Ainsi, les robots des outils SEO ne crawleront pas vos réseaux de sites, et ne répertorieront pas les backlinks que vos clients reçoivent à partir de celui-ci.

Mais les 3 outils présentés dans l’image ci-dessus ne représentent pas la totalité des outils d’analyses.

Vous devez allez plus loin.

3/ Enrichissez régulièrement votre liste en analysant les logs

Il existe peut être un outil moins connu qui représente la faille de votre réseau.

C’est peut être un outil anglophone, allemand ou chinois.

Et vous allez avoir du mal à le trouver en faisant une simple recherche Google.

La seule solution afin d’être toujours à jour, c’est d’analyser vos logs.

De cette manière, vous allez pouvoir analyser les bots de divers outils. Vous allez pouvoir les bloquer, voire même les exploiter à votre tour afin d’analyser vos concurrents et mieux comprendre leur stratégie.

Et au delà de ces outils, il y a une chose très importante à faire …

4/ Supprimez les Empreintes sur votre PBN ! (2 façons)

Imaginez que vous ayez créé un CMS maison.

Il est top, léger, rapide à prendre en main, et permet à vous et votre équipe d’allier jolie design et une excellente légèreté.

Vous êtes le seul à l’utiliser, c’est votre bébé, et vous en êtes très fier !

Mais, votre petite machine de guerre à un petit problème : on peut facilement l’identifier !

C’est peut être à cause :

  • d’un texte en footer,
  • d’une page contact unique à votre cms, avec toujours la même phrase.
  • d’un code analytics qui se trouve sur tous vos sites
  • etc …

Si vous utilisez ce CMS pour votre réseau de site, vous pouvez très facilement vous faire démasquer !

Il existe 2 solutions à ce problème.

Vous fondre dans la Masse

WordPress est utilisé dans la majorité des cas.

En utilisant des thèmes basiques, gratuits ou non, qui sont utilisés en grande majorité, vous vous assurez un certain anonymat.

Vous pouvez aussi varier les CMS et les formes (blog, site vitrine, forum, fake annuaire, etc …). Attention cependant à ne pas tomber dans l’extrême, et d’anéantir votre productivité en voulant créer trop de formes de sites différentes.

Créez votre mix Maison

Si vous souhaitez créer des sites à la fois performant pour le SEO (très léger, sans superflu, bien structuré) et furtif (sans empreintes), le mieux est de travailler avec du html / css basique.

Ici, l’objectif est de récupérer/créer des templates html / css, les customiser pour vos besoins, et en utiliser toujours un différent.

Alors, vous vous direz peut être “si je dois monter 50 sites expirés, ça va être très long d’en customiser 50 !”.

Et c’est vrai, le prix à payer afin de rester inaperçu est indéniable.

La solution pour gagner du temps, sans changer à chaque fois de template, c’est de casser les empreintes d’un même template. Par exemple, vous pouvez :

  • changer le nom des “class”
  • changer les couleurs
  • ajouter / supprimer des éléments

Et varier en aléatoire tout ce qui vous vient à l’esprit et qui permet de varier la structure d’un même template.

5/ Un pbn par client = limiter les risque d’être tracé

Est-ce que vous êtes déjà tombé sur un “site-passoire” ?

Le type de site où chaque article aborde un sujet différent (assurance voiture, comment dresser son chien, draguer une fille en boite) et fait un lien externe.

Un client = un article = un lien = un % supplémentaire de se faire ÉCLATER

Quoi de moins naturel ?

Et si une personne remonte sur un de ces sites avec tous vos clients, vous prenez le risque de faire pénaliser TOUS vos clients d’un coup !

Il est important de limiter les risques, et d’être le plus naturel possible.

Pensez donc à bien cloisonner vos différents clients.

Déjà, ça vous permettra de toujours rester sous les radars.

Mais en plus, votre réseau de site sera plus performant d’un point de vue ranking. Il enverra plus de puissance à un client, qu’à 20/30 !

Vous avez maintenant 5 conseils afin de diminuer drastiquement les risques d’être espionné & dénoncé par vos concurrents.

Votre PBN va être tellement “naturel”, qu’il va être difficile d’affirmer que vous avez construit un réseau de site. Vous trouver sera plus compliqué, vous dénoncer sera moins préjudiciable.

Vous avez les clés pour profiter des bienfaits des PBN, et avoir :

  • des liens thématiques
  • avec des ancres et des coûts maîtrisés
  • de manière très sécurisée

Vous allez pouvoir équilibrer vos dépenses : c’est un excellent complément à l’achat de liens, et qui pallie au manque de liens très thématiques dans certains cas.

Vous allez pouvoir augmenter la satisfaction client et donc leur rétention. Et par effet de ricochet, c’est une plus grande stabilité dans votre activité.

Finalement, dans la nouvelle ère du SEO, vous avez un grand intérêt à savoir développer des réseaux de sites.

Aujourd’hui, les PBNs ne sont plus réservés aux black hat seo. C’est devenu une pratique courante, une compétence essentielle à maîtriser.

En développant des réseaux de sites alliant performances et discrétion, vous allez au delà des limites d’antan et vous donnez l’opportunité à vos client d’atteindre les meilleures performances en terme de référencement naturel.

Votre responsabilité repose sur le fait de savoir utiliser cette arme redoutable de manière la plus discrète possible.

Pour résumer :

  1. Construisez un réseau de site “propre” et intéressant
  2. Bloquer les outils d’analyse de backlinks
  3. Enrichissez régulièrement cette liste
  4. Éradiquez les empreintes que votre PBN peut avoir
  5. Un client = un PBN

 

Si vous lisez encore, c’est que cet article vous à plus.

Téléchargez la fiche récapitulative ci dessous

(en cours de création)

Vous avez un projet ?

Cochez cette case

Laisser un commentaire